Artiste comédien-humoriste : Mamadou Kebey le procureur du tribunal pupolaire du rire

Décorateur d’espace, Traoré Mamadou à l’état civil, n’a jamais envisagé une carrière d’artiste encore moins celle des planches. Toutefois cet homme à la carrure imposante et au parlé rempli d’humour va être coopté par hasard le 16 Août 1986, pour remplacer un comédien absent. C’est ainsi que, parti en spectateur, il se retrouve au-devant de la scène. Il interprète si bien le rôle de Kebey Mamadou que ce nom va lui coller à la peau et devenir plus tard son nom d’artiste. Aussi, sur conseil des uns et des autres, décide-t-il de se lancer dans la comédie dont il devient un passionné. Pour y arriver, Traoré Mamadou qui n’a fait que l’école coranique, prends des résolutions. Ne dit-on pas « Qui veut aller loin, ménage sa monture » ? Alors l’aspirant au métier d’artiste, décide d’aller à l’école « Des blancs », en cours du soir, afin de mieux s’exprimer en français. C’est ainsi qu’il a acquis le niveau de la classe de 3e. Un cursus scolaire qu’il a par ailleurs jugé suffisant pour sa future carrière. Mais, Il ne s’arrête pas là. Dans sa quête de formation, il fait ses armes auprès des pionniers de l’art tel qu’Adama Dahico ainsi qu’au sein de l’émission « Faut pas fâcher ». Aujourd’hui cet artiste autodidacte a créé « Kebey compagnie et les fous du rire », sa troupe avec laquelle, il a plusieurs projets de divertissement, au nombre desquels le spectacle mensuel d’humour « Tribunal populaire du rire ». Cette tribune de détente, traite de thématiques prédéfinies, en rapport avec le Droit. Pour être sûr de tenir la chandelle, l’artiste comédien qui se fait appelé également « le procureur », ne néglige rien. Il s’est fait confectionner une toge de juriste et s’est instruit sur les termes juridiques qui ont cours dans les tribunaux. Ce qui lui permet de décortiquer les textes de lois avec une touche d’humour, pour mettre à nu la faille, qu’elles contiennent d’une part. D’autre part, il permet à la population de mieux cerner les textes juridiques sur le mariage. En marge de cela, Mamadou Kebey traite en générale, les thèmes qui se rapportent au quotidien. Entre autres les filles de ménages. Et son slogan est « La justice se trouve dans la casserole » parce que l’humoriste estime que « Ventre affamé n’a point d’oreilles ». Pour cela, il entend se lancer dans la production. Car l’artiste Mamadou Kebey est convaincu que, quand le ventre est plein, l’on est content et les oreilles entendent mieux si bien que « qui rira dira » soutien-t-il.

Angeline Djérabé

laregionale.ci

Un hebdomadaire d'information, et de promotion du patrimoine culturel des villes de la Côte d'Ivoire tout en mettant l'accent sur leurs potentialités de développement.

Réseaux sociaux

  1. Facebook
  2. Youtube
Infos utiles

Veillée d'Arafat DJ

Tous les artistes sont invités à lui rendre un dernier et vibrant hommage.

Infos utiles

Obsèques d'Arafat DJ

Pour les dons WWW.DJARAFAT.NET, ou joindre le comité au 69 69 59 34

Infos utiles

Africa web festival

Formation gratuite en scénarisation de 15 jeunes dans les locaux de Mandingo du 02 au 30 septembre

Infos utiles

Festival de la cuisine attié

Bientôt la 2eme édition du festival de la cuisine attié en août 2019

Infos utiles

Spectacle

Magic Diezel en concert au Palais de la Culture de Treichville, le samedi 15 juin 2019 à 16h.