BOUNKANI

La région du BOUNKANI est  situé à l’extrémité Nord-est de la Côte-D’ivoire à 550 Km d’Abidjan la capitale. Elle fait frontière avec la République du  GHANA  à l’Est  et le Burkina Faso au Nord. Elle est limitée  à l’Ouest par la région du TCHOLOGO et au Sud  par la région du GONTOUGO avec laquelle elle forme le district du ZANZAN.

Découverte de BOUNKANI

Les départements, les communes et le chef-lieu de région

Le Bounkani comprend les départements de Nassian, Doropo, Tehini et de Bouna qui en est le chef-lieu. 

Superficie

Elle s’étend sur une superficie  de 22 091 km² soit 6,9 % de la superficie nationale. Toutefois la moitié de sa superficie est occupée par le Parc national de la Comoé qui s’étend sur 11 090 km².

Démographie

Suivant le recensement général de 1998  la population est estimée à  194 309 habitants soit 0,9 % de la population nationale. Elle est peuplée par trois grands groupes les LOBI ,les KOULANGO et les MALINKE.

Liste des membres du bureau de la collectivité

  • HIEN PHILIPPE,  Président
  • KOUAKOU KOUAKOU OUATTARA ,1er VP
  • GORO HIEN ,2ème VP
  • KAMARA  MOUMOUNI, 3ème

Adresse e-mail et site web de la collectivité

  • SITE WEB EN CONSTRUCTION www.conseilregionalbounkani.ci

Les potentialités de la collectivité

  • Economiques et agricoles : Il n’existe ni structure de transformation des produits agricoles de la région, ni industrie extractive. Cependant le niveau des productions peut susciter l’installation d’usines de transformation de la noix de cajou, de décorticage du riz et de production de produits laitiers. 
  • Agricoles : L’agriculture bénéficie de terres arables, d’une pluviométrie certes capricieuse, mais suffisante pour soutenir la production agricole. Les méthodes culturales sont traditionnelles, extensives et à faible rendement à l’hectare. De ce fait c’est quasiment une agriculture d’autosubsistance qui est pratiquée. Faute de statistiques fiables, la production de la région ne peut être évaluée avec précision. Cependant des statistiques produites par les structures d’encadrement des producteurs (ANADER) donnent une indication des performances économiques de la région 
  • L’élevage occupe à plein temps environ 5 000 personnes dans le BOUNKANI. Pour promouvoir et soutenir le développement de l’élevage dans la région, l’Etat a réalisé de gros investissements à travers  l’ex SODEPRA : quarante un (41) barrages pastoraux, des marchés à bétail (Doropo, Tougbo  et Bouna) dotés de commodités techniques d’investigation et de lutte contre les épizooties. Après plus de trente ans (30 ans) de fonctionnement, ces investissements sont devenus obsolètes. Depuis la disparition de la SODEPRA, les données sur la filière ne sont plus régulièrement collectées et les statistiques sont peu fiables. La mise en place d’un système fiable d’encadrement, de suivi sanitaire et de collecte de données par les agents sur le terrain apparaît comme une nécessité pour une bonne connaissance de la filière. Le tableau (IV) donne la situation du cheptel de la région en 2010.
  • Touristiques et Culturelles : Quant à l’industrie touristique, le constat est le même. Le potentiel touristique  (le parc national de la Comoé, les Soukalas Lobi, produits de l’artisanat : tissage, vannerie, poterie) n’est pas valorisé. Il convient de rappeler que le parc national de la Comoé a été érigé en patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les projets prioritaires de la collectivité

La région du Bounkani malgré une population dynamiques et de fortes potentialités est l’une des plus désheritée du pays. La priorité du Conseil est de se mettre à niveau en ce qui concerne les infrastructures de base dont le déficit affecte gravement la qualité de vie des populations de la région. Les projets prioritaires sont donc :

  • l’accès à l’eau potable par la constructions de pompes et d’hydraulique villageoise ameliorée
  • Rehabilitation et construction de barrages agro-sylvo-pastoraux
  • La construction de routes et de pistes rurales pour désenclaver la région
  • La construction et l’équipement de centres de santé et la mise aux normes relèvement du niveau des plateaux techniques du CHR de Bouna, seul hopital de la region mais qui est sous-équipé en matériel et en personnel.
  • La construction d’écoles, la réhabilitation  et l’équipement du lycée de Bouna
  • Favoriser l’emploi des femmes et des jeunes en soutenant les projets qui leur sont destinés
  • Eduquer, sensibiliser les populations à la préservation du Parc national de la Comoé et aider l’office ivoirien des parcs et reserves à la protection de la premiere richesse de la région
  • Soutenir l’agriculture, l’élevage et aider à la création de filières agricoles nouvelles pouvant profiter de la proximité du parc national

La vision de la collectivité

Le Conseil regional sous la houlette du President HIEN Philippe entend faire du Bounkani un pole de référence en matiere de developpement durable et d’écotourisme.

laregionale.ci

Un hebdomadaire d'information, et de promotion du patrimoine culturel des villes de la Côte d'Ivoire tout en mettant l'accent sur leurs potentialités de développement.

Réseaux sociaux

  1. Facebook
  2. Youtube
Infos utiles

Veillée d'Arafat DJ

Tous les artistes sont invités à lui rendre un dernier et vibrant hommage.

Infos utiles

Obsèques d'Arafat DJ

Pour les dons WWW.DJARAFAT.NET, ou joindre le comité au 69 69 59 34

Infos utiles

Africa web festival

Formation gratuite en scénarisation de 15 jeunes dans les locaux de Mandingo du 02 au 30 septembre

Infos utiles

Festival de la cuisine attié

Bientôt la 2eme édition du festival de la cuisine attié en août 2019

Infos utiles

Spectacle

Magic Diezel en concert au Palais de la Culture de Treichville, le samedi 15 juin 2019 à 16h.