L’Ambassadeur du Maroc, Abdelmalek Kettani a invité à une collaboration accrue entre les professionnels du cinéma. »

Les cinéastes du Royaume Chérifien ont posé leurs projecteurs sur les bords de la lagune Ebrié dans le cadre de la 4e édition de la semaine du 7e art Marocain en Côte d’Ivoire. La cérémonie d’ouverture des rideaux a eu lieu ce lundi 16 septembre 19 à la salle Lougah/Djédjé du Palais de la Culture d’Abidjan-Treichville.

Durant cinq jours, les férus du cinéma vont être projetés au cœur des réalités du Maroc. Ce, à travers différentes productions au programme cette semaine. Il s’agit de ‘‘Les enfants des sables’’ de El Ghali Graimiche, ‘‘Burnout’’ de Nour-Eddine Lakhmari, ‘‘Korsa’’ de Abdellah Toukouna, ‘‘Lahnech’’ de Driss Mrini, ‘‘Nouhe ne sait pas nager’’ de Rachid El Ouali et ‘‘Apatride’’ de Narjiss Nejjar. Toutes des œuvres de producteurs Marocains qui ont effectué le déplacement sur la terre d’Eburnie. Aussi, le Dr Yao François, Directeur général de l’Office national du cinéma en Côte d’Ivoire (Onacci), a-t-il tenu à exprimer sa gratitude à l’endroit des autorités des deux pays partenaires pour leur implication dans la promotion des œuvres cinématographiques.

En effet, l’accord de coproduction qui lie les deux pays, a permis la finalisation de plusieurs films ivoiriens dans les laboratoires du Ccm. Entre autres ‘‘Le mec idéal’’ et ‘‘Braquage à l’Africaine’’, des longs métrages d’Owell Brown ainsi que ‘‘La villa d’à côté’’ une série de Prisca Marcelleney. Cet événement est donc, selon le Dg de l’Onac-ci, « Une expression éloquente de l’excellence des liens historiques d’amitié et de coopération qui unissent la république de Côte d’Ivoire et le Royaume du Maroc ».

Kadidia Fédi représentante de Sarim Fassi-Fihri, Dg du centre cinématographique Marocain (Ccm) a, à ce titre, évoqué le travail fourni par le Ccm dans le cadre des accords de coproduction. Avant de se réjouir de l’enthousiasme que suscite les œuvres des cinéastes.  

Pour l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, la Culture est la passerelle pour la découverte et la connaissance d’un peuple d’une part. d’autre part, elle est un canal important de développement et d’épanouissement des populations.  « …le Maroc s’est doté depuis le début des années 2000, d’un écosystème ‘‘Industrie cinématographique’’ dont l’événement phare est le Festival de Marrakech… », a-t-il insisté. Avant d’affirmé que l’industrie du cinéma Marocain a généré une manne économique des plus significatives pour le Royaume Chérifien. « …le montant total de l’investissement de ces productions étrangères dont 19 longs métrages et 12 séries télévisées, a atteint 667 millions de dirhams, soit plus de 91% du financement de 2018. Bien sur beaucoup reste à faire », a précisé l’Ambassadeur.

Le directeur de cabinet représentant le ministre de la Culture et de la Francophonie qui a ouvert la cérémonie, a salué la coopération qui unie la Côte d’Ivoire et le Maroc. 

La semaine du cinéma Marocain qui a débuté hier se poursuit avec des projections de films chaque jour à 19h, à la salle Lougah/Djédjé. Ce, jusqu’au 20 septembre 2019.

Angeline Djérabé

laregionale.ci

Un hebdomadaire d'information, et de promotion du patrimoine culturel des villes de la Côte d'Ivoire tout en mettant l'accent sur leurs potentialités de développement.

Réseaux sociaux

  1. Facebook
  2. Youtube
Infos utiles

Veillée d'Arafat DJ

Tous les artistes sont invités à lui rendre un dernier et vibrant hommage.

Infos utiles

Obsèques d'Arafat DJ

Pour les dons WWW.DJARAFAT.NET, ou joindre le comité au 69 69 59 34

Infos utiles

Africa web festival

Formation gratuite en scénarisation de 15 jeunes dans les locaux de Mandingo du 02 au 30 septembre

Infos utiles

Festival de la cuisine attié

Bientôt la 2eme édition du festival de la cuisine attié en août 2019

Infos utiles

Spectacle

Magic Diezel en concert au Palais de la Culture de Treichville, le samedi 15 juin 2019 à 16h.